Etape 2 : Cafayate / San Antonio de los Cobres

Après 3 heures de sommeil, briefing du matin, nous savons que l’épreuve va être difficile, nous allons monter à 5000 mètres d’altitude et nous ne savons pas comment notre corps va réagir à cette épreuve.

30740281_1673726542677037_1338633238241973243_n

Nous appliquons donc à la lettre les recommandations des médecins, la clé est dans l’hydratation.

Nous mettons une alarme toutes les 15 minutes sur le téléphone pour penser à boire une gorgée.

L’heure du départ a sonné, notre coach Camille nous appelle dans l’ordre du classement général.

Et nous voilà parties, plus confiantes que jamais, prêtes à traverser les rivières en crue, les canyons sauvages et arides.

Nous tentons nos premières coupes, et là !

sdr

Avez vous déjà changé une roue sur votre voiture ? et bien, cela n’a rien à voir…

Nous voilà à la recherche de comment faire descendre la roue de secours sous le véhicule. Le théorique c’est bien, mais la pratique c’est plus compliqué !

Comment vous expliquer qu’une manivelle de 2 mètres, c’est pas si évident à manier et à mettre dans une encoche minuscule, tout ça pour se rendre compte que la chaîne est grippée. Mais force de persévérance, nous arrivons à décrocher la roue.

cof

Il ne nous reste plus qu’à changer la roue, ça vous semble simple ?

et non, surprise !

vous voyez le jeu pour les enfants où il faut faire rentrer des formes dans des emplacements correspondants ?

31408-forme-numerique-de-la-geometrie-de-haute-qualite-boite-en-plastique-bebe-blocs-de-blocs-colores-educatifs-la-reconnaissance-de-forme-jouet

Et bien dites vous que vous avez une clé hexagonale et des boulons complètement foirés, donc ronds.

La solution = le caillou !

Nous brutales ? jamais 😉

Après 1 heure de batailles et avoir mangé de la poussière, nous voilà reparties en direction du sommet.

dav

Nous étions d’autant plus vigilantes qu’une deuxième crevaison aurait signé l’arrêt prématuré de l’étape.

Petit arrêt photo au sommet Abra del Acay à 4895 mètres d’altitude

Nous arrivons encore une fois à la tombée de la nuit, fières d’avoir fini l’épreuve et en même temps déçues d’avoir manqué le spectacle des enfants et la remise des draps que nous avions apporté pour eux.

Prunelle nous a fait quelques frayeurs lors de l’ascension, elle aussi a souffert du manque d’oxygène dû à l’altitude. De notre côté, nous nous en sortons pas trop mal comparé à certaines, juste quelques vertiges.

cof

Le rituel est enclenché, nous devons en plus racheter une roue. Bonne nouvelle pour ce soir, la nuit sera moins froide que prévu car nous dormons dans l’école…

31054973_1674999052549786_7771544051809625704_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *